Accueil > Comprendre > Les personnes immigrées et leur santé : Les études et données statistiques > Les immigrés âgés en Languedoc-Roussillon : des situations hétérogènes, des fragilités différentes

Comprendre

Les immigrés âgés en Languedoc-Roussillon : des situations hétérogènes, des fragilités différentes

Repère synthèse n°9.JPG

TAILHADES Bernard INSEE Repères synthèse pour l’économie du Languedoc-Roussillon, 2013-11, 9 p.

Cette publication a été réalisée dans le cadre d’un partenariat entre la Direction Régionale Languedoc-Roussillon de l’Insee et la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale ( DRJSCS ) avec la participation de la Caisse d'Assurance Retraite et de Santé au Travail ( CARSAT ) et de l’OFII ( Office Français de l'Immigration et de l'Intégration ).

En 2009, le Languedoc-Roussillon compte 234 000 immigrés, soit 9 % de sa population. L’histoire de la région en matière d’immigration permet de comprendre le profil actuel de la population immigrée âgée. Les personnes originaires de l’Union européenne à 27 (UE), notamment d’Espagne, constituent la majeure partie des immigrés âgés. Au regard des pays de naissance des futurs seniors, ce constat devrait s’inverser à l’avenir au profit des immigrés hors UE. Ces derniers présentent des caractéristiques socioéconomiques spécifiques et des conditions de vie et d’habitat à prendre en compte dès à présent. Le Programme Régional d’Insertion des Populations Immigrées du Languedoc-Roussillon (PRIPI) adopté en 2010 a placé l’accès aux droits sociaux de ces populations parmi ses axes d’intervention prioritaires.

http://www.insee.fr/fr/insee_regions/languedoc/themes/synthese/syn1309/Syn1309.pdf


© Agir en Interculturalité et en Santé dans le Gard - Plan du site - Contact - Crédits